Tags

, , ,

Une bombe de pétrole explose près de © AFP/MAX GYSELINCK

Le gouvernement de coalition grec a approuvé le projet de loi sur le nouveau plan d’austérité de l’Union européenne et du Fonds monétaire international, vendredi, alors que plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale et que cinq ministres ont présenté leurs démissions pour dénoncer ce plan. Le projet de loi doit maintenant faire l’objet d’un vote au parlement, dimanche.

Au cours de la journée, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues d’Athènes en réponse à l’appel lancé par les syndicats pour dénoncer de nouvelles mesures d’austérité, notamment la baisse de 22 % du salaire minimum et la suppression d’un emploi sur cinq dans la fonction publique. Ces changements « vont être le tombeau de la société grecque », ont dénoncé les syndicats.

Dites-moi : Pourquoi est ce toujours les mêmes qui doivent payer ? Une réduction de quatre emploi sur cinq dans la fonction publique et au parlement n’aurait-elle pas été préférable !