Tags

, ,

Déjà 8500 morts depuis le début de la révolte populaire

Des dizaines de milliers de personnes manifestaient vendredi dernier dans plusieurs villes syriennes. À Alep, deuxième ville du pays et Jarablos, les forces de sécurité ont ouvert le sur les rassemblements tuant un manifestant et en blessant cinq autres.

Les manifestants appellent maintenant à la «mise à mort» du président Bachar al-Assad et à l’armement des rebelles de l’Armée syrienne libre.

Dire qu’il suffirait d’une seule balle !